Devenir décorateur d’intérieurs: comment s’y prendre?

Le métier de décorateur de maison est un travail passionnant, nécessitant de la créativité et beaucoup de volonté. Il consiste notamment à donner du style decoration-dinterieurà un espace, que ce soit un bureau, un appartement, une salle de conférence, des chambres d’hôtels, ou autres. Ameublement, revêtement mural, revêtement de sols, etc. Ce sont entre autres les procédés à faire pour mener à bien ce type de travail. En outre, le décorateur doit toujours prendre en compte l’avis de son client avant d’entamer son travail.

 

Les formations à suivre pour devenir décorateur d’intérieurs

Étant un domaine de travail nécessitant surtout de la créativité, une formation en art et en design d’espace ou encore des expériences dans des domaines similaires sont requis pour être un bon décorateur d’intérieurs. Il faut également être polyvalent, en ayant une facilité d’adaptation pour embellir divers types de cadre intérieur. Une connaissance en bricolage est en outre très utile afin de gérer les détails sur la pose des meubles, le changement de revêtement, le perfectionnement du plafond, ou autres.
Ajouter à ces savoir-faire, celui qui veut se lancer dans ce métier doit se faire connaître dans les réseaux sociaux, cela afin de se faire un nom. Il peut par exemple poster en ligne quelques échantillons de ces œuvres, ou proposer ses services pour particulier afin de démarrer sa carrière en tant que décorateur d’intérieurs.

Comment décrocher un poste de décorateur d’intérieur professionnel ?

Il est envisageable de travailler pour une entreprise spécialisée en décoration d’intérieur. Étant un domaine de travail où il y a autant de concurrence, la formation en art, en design d’espace ou encore des expériences ne suffisent pas, sans avoir un petit plus de créativité.
Par ailleurs, afin de répondre à une annonce d’emploi proposant un poste de décorateur, avoir un bon CV ne fera pas de mal et pourrait même ouvrir la porte pour un travail plus professionnel. Ce site permet de choisir le type de CV pour capter l’attention du recruteur. Pour le reste, il faut compter sur ses compétences et sa force de persuasion.

Emballer les antiquités fragiles pour un déménagement

Au cours d’un déménagement, on ne change pas seulement d’adresse mais on transfère également toutes ses affaires : objet, bibelot, meuble et parfois certaines pièces sont de véritables œuvres d’art avec une très grande valeur. Déménager des antiquités fragiles requièrent une attention particulière de la part du déménageur. Leur emballage, leur transport puis leur déballage impliquent des précautions spécifiques pour assurer une arrivée à bon port, surtout sans casse.

L’idéal est de confier cette tâche à un spécialiste en la matière, un vrai professionnel du déménagement qui utilisent des outils et du matériel adaptés et de l’attention !

Continuer la lecture de « Emballer les antiquités fragiles pour un déménagement »

Un blog des femmes de ménage bien sympatique

mamy nrjLa société Ménage NRJ est une référence dans son métier: l’entretien ménager ! Elle a développé un réseau de femmes de ménages expérimentées, rapides et efficaces qui se déplacent rapidement à Montréal et dans toute la région proche: Laval, Longueuil, Mascouche, Terrebonne….

Les atouts de Ménage NRJ sont: efficacité, compétence, ponctualité, confidentialité et le petit plus qui séduit de nombreux clients:

l’utilisation de produits de ménage écologique  et non nocifs pour l’environnement, pour la santé des personnes, des animaux de compagnie et pour les plantes. Continuer la lecture de « Un blog des femmes de ménage bien sympatique »

Civilisation Maya : des sites archéologiques à visiter

tour en françaisLa civilisation Maya recense un grand nombre de sites archéologiques, d’objets d’art, de traditions ancestrales, ce n’est pas une légende ! En choisissant notre agence de tourisme francophone, Univers Maya, sise sur place à Playa Del Carmen vous pourrez admirer toutes les merveilles de la Péninsule du Yucatan, le temple Kukulkan considéré comme l’une des 7 nouvelles merveilles du monde, les temples mayas au cœur de la mangrove….

Un séjour original et inédit

Continuer la lecture de « Civilisation Maya : des sites archéologiques à visiter »

L’Art-Boutique-Hôtel Beau-Séjour

A Champéry, en Suisse, en plein cœur du domaine des Portes-du-Soleil, vous trouverez un hôtel pas comme les autres ou plutôt un «Art-Boutique-Hôtel».  A l’hôtel Beau-Séjour, vous vivrez une expérience unique dont le principe est très simple : vous aimez la déco, vous choisissez, vous achetez.

Un concept né d’une passion

C’est Sophie Kleinknecht Zurkirchen, de son nom d’artiste « Sophie K », qui soutenue par son mari Philippe, a souhaité donner au  Beau-Séjour, son hôtel  aux portes du soleil une touche d’originalité lui permettant d’exprimer son art. En effet, cette passionnée de la décoration et des Arts Plastiques aime récupérer vos vieux objets et meubles et leur redonner une seconde vie. Retaper, réparer, repeindre, personnaliser, c’est plus qu’un savoir-faire, c’est un don et un besoin vital pour Sophiek. Elle aime aussi faire ses propres créations au gré de son inspiration et vous pourrez admirer toutes sortes d’objets, des coussins aux tableaux, que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Comment ça marche ?

Rien de plus simple, Sophiek a étiqueté les objets à vendre avec leur prix. Si vous avez un doute ou si certains n’ont pas encore été évalués, faites-en la demande à l’accueil. Que ce soit pour en faire cadeau ou pour ramener un souvenir unique, vous pouvez aussi demander à Sophiek qu’elle vous fasse le portrait de votre choix sur place ou d’après photo. Libre à vous de choisir les finitions, les couleurs et le design.
Il est à parier que, quel que soit votre choix, vous trouverez à coup sûr un trésor à ramener chez vous.

Visitez le site de l’hôtel : http://www.beausejour.ch/

Journée type d’un antiquaire

L’antiquaire est considéré comme un commerçant et donc tient souvent un magasin. Il assure la gestion administrative et accueille la clientèle. Il est souvent amené à se déplacer car il doit acheter les pièces, les authentifier, les livrer. Mais il ne doit pas oublier également de se documenter sur les nouveautés, fréquenter les musées, les salles des ventes, les salons des antiquaires pour se tenir informé. Cela lui permet de garder aussi contact avec ses collègues qui ne sont pas des concurrents car les pièces sont souvent uniques. D’ailleurs beaucoup d’échanges se pratiquent entre antiquaires professionnels.

Administrativement et afin de retracer tout objet, il a l’obligation de tenir un livre de police sur lequel chaque pièce doit être référencée avec l’identité des vendeurs.

Il est en mesure de délivrer un certificat d’authenticité ce qui le différencie du brocanteur dans ce domaine.

Un antiquaire n’est pas qu’un simple revendeur mais peut être considéré comme une véritable encyclopédie vivante.

D’autres articles à lire…

Faut-il un diplôme pour vendre des antiquités ?

Les antiquaires sont avant tout des professionnels, passionnés par l’art et l’esthétique des objets. Mais la passion des vieux et beaux objets est essentielle, mais elle ne suffit pas.

Leur principale activité est d’acheter et de vendre des objets ou meubles anciens, qu’ils peuvent éventuellement avoir préalablement restaurés. Cette profession demande une connaissance assez soutenue en histoire de l’art, des époques afin de pouvoir authentifier les pièces. Cette connaissance est primordiale, car l’antiquaire met en jeu sa responsabilité lors d’une vente et peut être poursuivi pénalement. Il doit donc être en mesure de détecter les copies et les faussaires.

Comment devient-on antiquaire ?
Aucun diplôme n’est exigé pour exercer cette profession. Cependant, il est difficile de pratiquer ce métier, de façon sérieuse, sans avoir suivi au préalable les enseignements d’un professionnel chevronné pendant plusieurs années. Rien ne vaut l’apprentissage sur le terrain pour déjouer les pièges multiples dans ce domaine.

Une mise de fond importante est nécessaire compte tenu de la valeur des objets. Pour cette raison, certains antiquaires démarrent souvent comme brocanteurs, ou investissent des fonds propres venant d’un héritage. Il est donc évident que pour son propre avantage, l’antiquaire ne doit pas se tromper.

Le SNCAO et le SNA sont deux types d’organisations professionnelles qui publient les statuts et les règles de la profession. Ces syndicats défendent une éthique de la profession et l’antiquaire peut s’affilier et les contacter en cas de litige.

Curriculum vitae du parfait antiquaire
Le savoir et les connaissances se transmettent souvent au sein d’une même famille. Autrement, une formation en histoire de l’art, niveau bac + 3 à l’université, à l’école du Louvre ou à l’école Boulle est vivement conseillée. Plusieurs écoles privées proposent également des formations en commerce de l’art.

La pratique de l’anglais est un atout supplémentaire sur un marché qui s’internationalise de plus en plus. Le sens relationnel est important. Il existe à cet effet une licence pro commerce, option antiquaire.

En résumé, à moins d’avoir bercé toute son enfance dans ce milieu privilégié, ce type de carrière ne s’improvise pas.

D’autres articles à lire…