Où peut-on acheter à petits prix ?

Les brocanteurs dans l’âme chinent à tout moment et dans tous les lieux, même pendant les vacances cette passion de la brocante ne les quitte pas, et je sais de quoi je parle !

Il existe de nombreux endroits où l’on peut trouver des objets, meubles, vêtements, cadeaux… neufs ou occasion à petits prix. Voici tous les lieux recensés ci-dessous…

Les brocantes
Elles ont lieu dans les villes, sous des halles, au coeur de la cité ou dans des salons fermés spécialisés. Ces ventes sont ouvertes aux professionnels et/ou particuliers et les jours sont fixés par les mairies.

Les vide-greniers
Les vide-greniers sont organisés à l’initiative des habitants d’un village ou d’un quartier une fois par an. Elles sont devenues aujourd’hui très populaires et séduisent de nombreux particuliers ou professionnels qui chinent et trouvent des objets hors du commun, anciens ou neufs. Normalement les professionnels n’ont pas le droit d’exposer.

Les marchés aux puces
Ce sont des brocantes organisées une ou deux par semaine situées toujours au même endroit.

Les kermesses
Ces kermesses sont organisés par des bénévoles autour d’une église ou d’une école. Les recettes sont destinées au profit de la paroisse ou de l’école et regroupent de nombreux objets de peu de valeur donnés par des paroissiens ou des parents généreux.

Les centres Emmaüs
Ces centres ont été créés par l’Abbé Pierre et sont répartis sur tout le territoire français. Sa philosophie est de venir en aide aux plus démunis grâce aux dons de généreux donateurs en vendant des objets et vêtements à très bas prix.

Les dépôts-ventes
Ce sont des boutiques mettent en dépôt des objets et meubles de particuliers gratuitement. Chaque vente entraine une commission remise au particulier. L’avantage est que le stock se renouvelle rapidement et tout le monde peut y trouver son bonheur.

La brocante sur internet
Ce concept récent et dynamique attire de nombreux acheteurs et vendeurs en tout genre. Attention, car ce marché ouvert « à tout vent » suscite des arnaques. Il vaut mieux être prudent.

Le coin des professionnels

Foires et salons d’antiquités
Ces expositions sont organisées régulièrement dans toutes les villes et les exposants sont majoritairement des antiquaires. Les objets et meubles vendus sont de qualité et certifiés.

Les déballages marchands
Organisés par les professionnels, ils sont le lieu d’échange idéal pour que brocanteurs et antiquaires nationaux et internationaux se rencontrent, vendent et achètent. Normalement réservé aux professionnels.

Vide-grenier, brocante, dépôt-vente… Faites de bonnes affaires !

Il n’est pas rare aujourd’hui, et il est même tendance, de parcourir les vide-greniers, les dépôts-ventes, les ventes aux enchères… afin de découvrir la perle rare ou tout simplement se faire plaisir. Il faut pour cela vouer un culte particulier pour les objets de « seconde main » qui ont déjà un passé. Et pourquoi pas leur donner une deuxième vie. Ce mode d’achat est également une façon de s’habiller ou de se meubler à petits prix en épargnant son portefeuille.

Il existe plusieurs endroits et plusieurs façons d’acheter d’occasion.

Le vide-grenier : se faire plaisir à petits prix
Le vide-grenier connaît depuis quelques années un essor considérable. Les raisons sont multiples: effet tendance, mode, crise économique… Chaque village organise aujourd’hui son vide-grenier et attire de ce fait vendeurs, acheteurs et promeneurs. Mais inutile de se leurrer. Il est rare d’y trouver un tableau de maître ou un meuble de valeur. Toutefois, il est possible, pour quelques euros, de changer sa garde-robe ou de faire plaisir à ses enfants. Néanmoins, quelques bonnes affaires peuvent encore se faire.

Les affaires intéressantes se négocient bien souvent avant la mise en place des stands quand personne n’a encore vu la marchandise. Vous vous mefierez des signes qui pourraient attester la présence d‘insectes indérisables (fourmis charpentières, dévoreurs du bois, punaises de lits ) Le marchandage raisonnable est possible et fait partie de la négociation. Mais attention de ne pas exagérer et la baisse du prix initial ne dépasse pas 15% en règle générale. Un marchandage trop acharné peut bloquer le vendeur et vous faire perdre l’achat. Il ne faut pas oublier que l’exposant s’est levé de bonne heure et vend souvent des objets de famille qui représentent une valeur émotionnelle qu’il lui est difficile de brader.

Les vide-greniers fleurissent plutôt au printemps. Il vous faudra donc attendre les beaux jours pour parcourir les stands.

Le dépôt-vente : du neuf et de l’ancien pêle-mêle
Les dépôts-ventes sont de vastes entrepôts ouverts au public et dans lesquels les objets sont déposés et vendus. Le dépôt-vente se prend une commission en contrepartie, une fois la vente réalisée. L’objectif est d’acheter des produits d’occasion en moyenne 50% moins chers par rapport aux mêmes produits vendus neufs. Ces magasins représentent de véritables supermarchés de l’occasion. Il est possible également de suivre ses ventes ou d’acheter sur internet. C’est un bon moyen de vider son grenier tout en récupérant un peu d’argent. L’acquéreur peut également se meubler à prix modestes.

Les associations et oeuvres sociales
Faire une bonne action, faire un don… c’est réalisable avec des associations à but humanitaire comme Emmaüs, l’Armée du Salut, la Croix Rouge… Le principe est le même que celui du dépôt-vente sauf que la personne fait un don et donc ne récupère pas d’argent de la vente. Les sommes recueillies servent à la réinsertion sociale et professionnelle des personnes en grande difficulté. Donner ou acheter représentent, dans ce cas, un geste solidaire envers la communauté.

Les ventes aux enchères
Il est peut-être plus difficile de passer la porte lors d’une vente aux enchères. C’est un monde qui peut paraître fermé, hostile, avec des codes particuliers réservés seulement aux initiés. En fait c’est un univers ouvert aux professionnels comme aux particuliers et aux amateurs. Contrairement aux autres modes d’achats, il est possible de trouver des objets plus intéressants et rares. Le prix de départ est estimé par le commissaire-priseur et il suffit de surenchérir, par un simple geste, pour acquérir l’objet convoité jusqu’au mot final : « adjugé ». Ce mode d’achat est très ludique et excitant mais attention à ne pas se laisser entraîner par le jeu et la « folie des enchères » connue dans le milieu.

L’acte d’achat est déclenché soit par le besoin ou par le plaisir d’acheter. Le secteur de l’occasion provoque, à la différence du secteur du neuf, le plaisir de la découverte et de la recherche de l’objet.