bronze animalier cire perdue

Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d’art

Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art

Fabrication d'un bronze:un savoir-faire ancestral

Le bronze, alliage de cuivre et d’étain, est utilisé depuis des millénaires pour créer des sculptures et des objets d’art. Sa résistance à la corrosion et sa malléabilité en font un matériau idéal pour les artistes qui souhaitent donner vie à leurs créations.

De nos jours, plusieurs techniques existent pour fabriquer et couler le bronze d’art. Parmi les plus répandues, on trouve :

Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art
techniques cire perdue
moulage cire perde
coulage bronze cire perdue

Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art 1. La cire perdue:

Etape 1 : Création du modèle: L’artiste sculpte son œuvre dans un matériau malléable comme la cire, l’argile ou la terre cuite.

Etape 2 : Fabrication du moule: Le modèle en cire est recouvert d’un revêtement en plâtre ou en céramique, créant un moule en deux parties.

Etape 3 : Echappements et canaux de coulée: Des tubes de cire sont ajoutés au moule pour créer les canaux de coulée du bronze et les éventuels points d’échappement pour l’air.

Etape 4 : Assemblage et moulage: Les deux parties du moule sont assemblées et remplies d’un mélange de sable et d’argile compacté.

Etape 5 : Cuisson et perte de la cire: Le moule est chauffé dans un four, ce qui fait fondre la cire et crée un vide à l’intérieur du moule.

Etape 6 : Coulage du bronze: Le bronze en fusion est coulé dans les canaux de coulée, remplissant le vide laissé par la cire.

Etape 7 : Refroidissement et démoulage: Une fois le bronze refroidi et solidifié, le moule est cassé pour libérer la sculpture.

Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art 2. Le sable moulé:

2. Le sable moulé:

Etape 1 : Création du modèle: Un modèle en bois, en métal ou en plastique est créé.

Etape 2 : Fabrication du moule: Le modèle est enterré dans du sable compacté, créant une empreinte négative.

Etape 3 : Echappements et canaux de coulée: Des tubes sont ajoutés au moule pour créer les canaux de coulée du bronze et les éventuels points d’échappement pour l’air.

Etape 4 : Coulage du bronze: Le bronze en fusion est coulé dans les canaux de coulée, remplissant l’empreinte du modèle.

Etape 5 : Refroidissement et démoulage: Une fois le bronze refroidi et solidifié, le sable est retiré pour libérer la sculpture.

Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art
Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art

3. La centrifugation:

Cette technique s’adresse davantage pour la création de pièces d’industrie.

Etape 1 : Création du modèle: Un modèle en cire est créé et attaché à l’axe d’une centrifugeuse.

Etape 2 : Fabrication du moule: Un revêtement réfractaire est appliqué sur le modèle en rotation, créant un moule uniforme.

Etape 3 : Echappements et canaux de coulée: Des tubes sont ajoutés au moule pour créer les canaux de coulée du bronze et les éventuels points d’échappement pour l’air.

Etape 4 : Coulage du bronze: Le bronze en fusion est versé dans le moule en rotation, répartissant uniformément le métal sur les parois.

Etape 5 : Refroidissement et démoulage: Une fois le bronze refroidi et solidifié, le moule est cassé pour libérer la sculpture.

technique coulage bronze centrifugation

Finitions du bronze

Quelle que soit la technique de coulage utilisée, la sculpture en bronze est ensuite travaillée pour obtenir la finition souhaitée par l’artiste. Cela peut inclure la patine, le polissage, le ciselage ou la dorure.

Le choix de la technique de fabrication et de coulage du bronze d’art dépend de la taille, de la complexité et du style de l’œuvre souhaitée. Chaque technique offre ses propres avantages et inconvénients, et le savoir-faire du fondeur est essentiel pour réaliser une sculpture de qualité.

tchnique patine d'un bronze

Les grands fondeurs français

  • Ferdinand Barbedienne (1810-1892): Fondeur-fabricant de bronzes d’art, il reproduisit des statues antiques et collabora avec de nombreux sculpteurs de renommée. Son atelier était l’un des plus importants de Paris au XIXe siècle.
  • Susse Frères: Fondée en 1833, cette dynastie de fondeurs contribua à la diffusion internationale de la sculpture française du XIXe siècle. Ils reproduisirent les œuvres de grands sculpteurs comme François Rude, Jean-Baptiste Carpeaux et Frédérik Auguste Bartholdi. Leur fonderie était réputée pour sa qualité et son innovation.
  • Alexis Rudier (1836-1909): Fondeur parisien renommé, il travailla avec de nombreux sculpteurs célèbres, dont Auguste Rodin, Antoine Bourdelle et Emile-Antoine Bourdelle. Son atelier était à la pointe de la technologie et contribua à l’évolution des techniques de fonte du bronze.
  • Edmond Valsuani (1876-1957): Fondeur parisien reconnu, il collabora avec des sculpteurs tels que Constantin Brancusi, Henri Laurens et Charles Despiau. Son atelier était réputé pour sa rigueur et son souci du détail.
  • Fonderie Thiébaut Frères: Fondée en 1880, cette fonderie familiale devint l’une des plus importantes de France. Ils réalisèrent des bronzes d’art pour des monuments publics, des institutions et des collections privées. Leur savoir-faire était reconnu pour la finesse et la précision des détails.
Ferdinand Barbedienne
depliant publicitaire susse freres
siganture alexis rudier fondeur
Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art
cachet thiebaut freres
Les techniques de fabrication et de coulage du bronze d'art

Les cachets de fondeurs et les épreuves d'artiste

Cachets de fondeurs:

Chaque fonderie appose son cachet sur les bronzes d’art qu’elle réalise. Ce cachet, généralement en forme de médaillon, permet d’identifier la fonderie et la date de fabrication de l’œuvre. Il s’agit d’une information précieuse pour les collectionneurs et les amateurs d’art, car il permet d’authentifier l’œuvre et de retracer son histoire.

Épreuves d’artiste:

Les épreuves d’artiste sont des exemplaires hors-série des bronzes d’art. Elles sont généralement réalisées en nombre limité, souvent 4 à 8, et portent la mention « EA » (épreuve d’artiste) gravée ou apposée sur le cachet du fondeur. Les épreuves d’artiste sont considérées comme des œuvres plus précieuses que les exemplaires tirés en série, car elles représentent la vision initiale de l’artiste avant toute modification ou adaptation pour la production en masse.

cachet fondeur valsuani
cachet epreuve d'artiste bronze

Importance du binôme fondeur-artiste

La collaboration étroite entre le fondeur et l’artiste est essentielle pour la réussite d’une sculpture en bronze. L’artiste apporte sa créativité et son savoir-faire artistique, tandis que le fondeur met en œuvre ses compétences techniques et son expertise dans le travail du bronze. Le dialogue entre les deux est crucial pour garantir que l’œuvre finale reflète fidèlement l’intention de l’artiste.

En conclusion, les cachets de fondeurs et les épreuves d’artiste sont des éléments importants qui permettent d’apprécier la valeur et l’authenticité d’un bronze d’art. Ils témoignent du savoir-faire unique des fondeurs français et de leur collaboration essentielle avec les sculpteurs pour donner vie à des œuvres d’art exceptionnelles.