tete mithé espelt

Mithé Espelt : Une Céramiste Française d’Exception

emaux mithé espelt

Mithé Espelt: De l'atelier aux musées

Le XXe siècle a vu naître de nombreux talents dans le domaine de la céramique française. Parmi les plus remarquables figure Mithé Espelt, une artiste dont le nom reste encore trop méconnu du grand public. Née en 1923 à Lunel, dans le sud de la France, elle a su, au fil de sa carrière, développer un style unique et personnel, caractérisé par l’utilisation de couleurs vives, de formes audacieuses et d’émaux uniques. Ses créations, empreintes de poésie et d’élégance, ont rapidement conquis le cœur des collectionneurs et des amateurs d’art du monde entier.

lampe mithé espelt
Mithé Espelt Portrait
miroirs mithé espelt
miroir coquillage mithé espelt

Premiers pas et influences

Dès son plus jeune âge, Mithé Espelt baigne dans un univers artistique. Son père, sculpteur sur bois, lui transmet sa passion pour le travail manuel et la création. C’est à l’âge de 16 ans qu’elle découvre la céramique et s’y adonne avec ferveur. Elle suit des cours à l’École des Beaux-Arts de Montpellier et se perfectionne ensuite auprès de maîtres céramistes tels que Jean et Valentine Schlegel.

Un style unique et personnel

Très vite, Mithé Espelt se démarque par son style unique. Elle s’inspire de la nature et du monde qui l’entoure pour créer des objets uniques et chargés d’émotions. Ses miroirs muraux, ses cendriers dorés et émaillés, ses boîtes à bijoux et ses boutons en céramique, aux couleurs vives et aux formes originales, deviennent rapidement des pièces incontournables pour les amateurs d’art.

miroir Mithé Espelt
Mithé Espelt Vide poche

L'importance de la couleur et de l'émail

La couleur est un élément essentiel du travail de Mithé Espelt. Elle utilise une large palette de couleurs, allant des bleus profonds aux rouges flamboyants, en passant par les jaunes éclatants et les verts émeraude. Ses émaux, uniques et vibrants, confèrent à ses réalisations une profondeur et une luminosité incomparables.

Un travail minutieux et exigeant

Derrière chaque création de Mithé Espelt se cache un travail minutieux et exigeant. De la sélection de la terre à la cuisson en passant par le tournage et l’émaillage, chaque étape est réalisée avec soin et précision. C’est cette attention particulière aux détails qui fait de ses céramiques des œuvres d’art uniques et précieuses.

miroir Mithé Espelt
bracelet mithé espelt

Collaborations prestigieuses

Au cours de sa carrière, Mithé Espelt a eu la chance de collaborer avec de grands noms du monde de l’art et de la mode. Parmi ses collaborations les plus marquantes, on peut citer celles avec Pablo Picasso, Jean Cocteau, Line Vautrin et Christian Dior. Ses créations ont été exposées dans les galeries les plus prestigieuses du monde et font l’objet de nombreuses publications.

oiseaux mithé espelt

Un héritage précieux

Mithé Espelt s’est éteinte en 2020 à l’âge de 97 ans, laissant derrière elle un héritage artistique riche et vibrant. Ses céramiques continuent de fasciner et d’émouvoir les collectionneurs du monde entier. Elles sont aujourd’hui exposées dans des musées et des galeries d’art, et se vendent à des prix élevés lors des ventes aux enchères.

Signature de Mithé Espelt

Mithé Espelt se distingue par son style personnel et sa volonté de rester discrète. Contrairement à la plupart des artistes, elle a choisi de ne pas signer la majorité de ses oeuvres, préférant que sa création soit appréciée pour sa beauté intrinsèque.

Certaines pièces d’Espelt portent un cachet gravé « M.E. » ou « MITHÉ« , mais la plupart ne comportent aucune identification, ce qui a parfois conduit à des attributions erronées. Cette absence de signature est devenue un élément distinctif de son travail, contribuant à l’aura de mystère qui l’entoure.

Un autre élément important pour identifier les œuvres de Mithé Espelt est la présence d’un feutre vert apposé à l’arrière de ses miroirs. Ce feutre, utilisé pour protéger le dos des miroirs et les empêcher de rayer les surfaces, est devenu un symbole de l’authenticité et de la qualité du travail d’Espelt.

Signature Mithé Espelt

Le choix de Mithé Espelt de ne pas signer ses œuvres et d’utiliser un feutre vert comme marque distinctive est un élément unique et fascinant de son histoire. Cela nous rappelle que l’art ne se résume pas à un nom ou à une signature, mais qu’il réside avant tout dans la beauté et l’émotion que l’œuvre suscite en nous.



Comment reconnaître un Mithé Espelt ?

1. Observer attentivement les détails :

  • Formes et couleurs : Privilégiez les formes rondes et solaires, les couleurs vives et joyeuses inspirées de la Camargue. Recherchez des motifs naturels et symboliques tels que fleurs, oiseaux, poissons, soleil, lunes et cœurs.
  • Matières et finitions : Appréciez la douceur de la céramique émaillée, parfois rehaussée de dorures à l’or fin. Examinez la précision des détails et la qualité des finitions, signes d’un savoir-faire artisanal d’exception. Observez la technique du craquelé, signature de l’artiste, conférant à chaque pièce un caractère unique.
  • Authenticité : Recherchez la signature manuscrite de Mithé Espelt, souvent gravée au dos de la pièce avec la date de création. Comparez avec des photos d’oeuvres authentifiées disponibles en ligne ou dans des ouvrages spécialisés.

2. Explorer les sources d’information :

  • Ouvrages spécialisés : Consultez des livres et des articles sur Mithé Espelt et son art pour approfondir vos connaissances et développer votre œil expert.
  • Sites internet et blogs : Explorez le site officiel de Mithé Espelt et d’autres sites dédiés à son art pour découvrir des photos d’oeuvres authentifiées et en apprendre davantage sur ses techniques et son inspiration.
  • Galeries et expositions : Visitez des galeries et des expositions d’art pour observer des pièces de Mithé Espelt en personne et comparer les styles, les couleurs et les techniques.

3. Développer son instinct et son émotion :

  • Apprenez à ressentir l’énergie positive et vibrante qui émane des œuvres de Mithé Espelt.
  • Faites confiance à votre instinct et à votre émotion : une pièce authentique dégage une aura unique qui ne trompe pas.
  • N’hésitez pas à demander l’avis d’un expert ou d’un galeriste pour une expertise précise, mais n’oubliez pas que votre propre intuition est un outil précieux.

4. Explorer des pistes de découverte hors des sentiers battus :

  • Participez à des brocantes et des marchés aux puces, où il est possible de dénicher des trésors cachés à des prix abordables.
  • Entrez en contact avec des collectionneurs passionnés pour partager vos connaissances et vos découvertes.

Chronologie détaillée de la vie et de l'œuvre de Mithé Espelt

  • 1923
  • Naissance de Mithé Espelt le 25 août à Lunel, dans l’Hérault (France).
  • 1940
  • Débute des études à l’École des Beaux-Arts de Montpellier.
  • 1942
  • S’installe à Paris et travaille dans l’atelier de céramique de Jean et Valentine Schlegel.
  • 1945
  • Expose ses premières céramiques au Salon des Artistes Décorateurs à Paris.
  • 1947
  • Obtient le prix de la Jeune Céramique au Salon des Métiers d’Art à Paris.
  • 1950
  • Commence à collaborer avec la maison Hermès pour la création d’objets décoratifs.
  • 1952
  • Première exposition personnelle à la Galerie La Demeure à Paris.
  • 1955
  • Participe à l’Exposition Internationale de Céramique à Cannes.
  • 1958
  • Réalise une série de céramiques pour le paquebot France.
  • 1960
  • Publie son premier livre, « Céramique ».
  • 1964
  • Obtient le Grand Prix de la Céramique à la Biennale de Faenza (Italie).
  • 1968
  • Création de l’atelier « Terre et Feu » à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes.
  • 1970
  • Expose ses céramiques au Musée d’Art Moderne de Paris.
  • 1975
  • Rétrospective de son œuvre au Musée des Beaux-Arts de Montpellier.
  • 1980
  • Publication d’un monographie sur son travail par l’éditeur Rizzoli.
  • 1985
  • Création de la Fondation Mithé Espelt à Vallauris.
  • 1990
  • Expose ses céramiques au Musée National de Céramique de Sèvres.
  • 2000
  • Rétrospective de son œuvre au Grand Palais à Paris.
  • 2010
  • Continue à créer et à exposer ses céramiques dans le monde entier.
  • 2020
  • Décès de Mithé Espelt le 12 novembre à Vallauris, à l’âge de 97 ans.

Hommages

De nombreuses institutions et associations lui rendent hommage, soulignant son importance dans l’histoire de la céramique française.

Impact et héritage

  • Mithé Espelt est considérée comme l’une des céramistes les plus importantes du XXe siècle.
  • Son travail a influencé de nombreux artistes et continue d’inspirer les nouvelles générations.
  • Ses céramiques sont conservées dans les collections de musées et de galeries d’art du monde entier.